Rocket League : test du jeu Switch

Lors du Nintendo Spotlight de l’E3, le développeur du jeu Rocket League, Psyonix, a annoncé que son jeu de sport atypique rejoindra bientôt le rang de la collection de Nintendo Switch. Le portage verra le jour vers le 4ème trimestre 2017.

Présentation générale du jeu

Rocket League est un jeu d’action et de sport développé par Psyonix, abordant les thèmes automobile et football, jouable en solo, multi en local et en ligne. Ce genre d’amusement vous immerge dans des matchs d’arène où votre objectif sera de marquer des buts. A ce titre, il est nécessaire que vous mettiez au point différentes tactiques, soit esquiver les attaques des joueurs adversaires pour pointer un but, soit abattre la défense.

Rocket League s’avère un excellent jeu de Psyonix, puisqu’il a particulièrement bénéficié d’un très bon suivi de la part des développeurs. Des mises à jour régulières ont été réalisées pour améliorer le confort des joueurs. Ainsi, faites vos jeux en défendant votre but et en essayant d’éloignant les balles. Montez sur le terrain pour expérimenter un mode hors ligne complet ou lancez-vous immédiatement dans des nombreux types de jeux pour s’amuser ou faire des compétitions. Il est possible de changer entièrement les règles de jeu avec les « Mutators ».

Concernant le contenu du titre, les éléments des autres versions sont au rendez-vous comme les modes Jour de neige, Paniers, Rumble, Dropshot… La particularité de la version Rocket League  sur Switch réside sur le fait de pouvoir faire plus 100 millions de combinaisons de customisation possibles, dont certaines sont exclusives pour la console Switch.

Les aspects techniques de Rocket League sur Switch

Rocket League offre une meilleure visibilité de la position de la balle pour permettre une bonne ambiance au jeu. Il convoite les 60 FPS constants en mode nomade et en mode TV, au prix d’une résolution de 720p en mode portable ou sur le dock.

Dans cette version Switch, il intégrera les buts transparents, une option demandée par la communauté des gamers. Néanmoins, la transparence découlera de votre position en jeu. Ainsi, si vous n’avez pas de problème à la visibilité, vous pourrez dénicher les buts sous forme solide, comme dans le mode classique. Cette mouture sera encore plus amusante que les autres, avec au programme des successions d’actions plus abondantes. La dynamique de jeu dépend strictement des lois de la physique.

Comme Rocket League sur Nintendo Switch est un jeu hybride, il aborde également le thème automobile. Divers véhicules de combat aux couleurs Mario, Luigi et Metroid y participent. Trois nouveaux bolides peuvent être conduits alors : Mario NSR, Luigi NSR et Samus Gunship + une version Varia.

Des fonctionnalités exclusives sont aussi disponibles pour ce prochain portage comme la personnalisation des objets et des voitures, la possibilité d’affronter les joueurs avec d’autres plateformes (cross play avec les joueurs sur Xbox One et PC) ou de jouer jusqu’à 4 en écran splitté, ou 8 à condition d’avoir autant de consoles. Dans cette situation, il est possible de s’adonner au jeu et d’entamer les batailles partout dans le monde, où que vous soyez.

rocket-league-switch