Detroit : Become Human ce que je sais du jeu

Dévoilé pour la toute première fois lors de la conférence Paris Games Week 2015 de Sony Interactive Entertainment, que vous pouvez visiter ici, Detroit Become Human, le nouveau jeu de Quantic Dream se fait discret jusqu’à l’annonce de sa présentation officielle lors de l’E3 2016.  Réalisé par David Cage, Detroit Become Human est un jeu très futuriste, plongeant directement les joueurs dans un monde où les humains et les robots se partagent un quotidien non sans conflits et discordes. Bien qu’aucune date de sortie officielle n’a été annoncée pour le jeu, le studio de David Cage a laissé entendre au salon américain que c’était bien prévu pour 2017.

Le monde à l’envers de Detroit Become Human

Detroit Become Human se déroule dans un futur proche où l’avenir de l’humanité dépendra certainement des capacités de l’homme à cohabiter avec les robots. Ici, l’homme a réussi à faire du robot un « androïde » à tout faire, capable d’occuper un poste à responsabilité. Bien évidemment, là où l’homme pense avoir fait une grande invention se cache une destruction progressive des caractéristiques spécifiques de la société humaine. Le taux du chômage atteint son plus haut point culminant, faisant naître une haine massive dans le cœur de ceux qui ne servent plus à rien depuis que les robots ont pris leur place. Un groupe d’humains rédigent même un Android Act, mettant une certaine limite à l’accessibilité des « hommes robotiques » à certaines activités. Entre autres le port de certains types de vêtements, l’accès aux espaces publics, etc.

L’ambiance est telle que même chez les androïdes, on arrive à parler d’émotions. Certains robots abandonnent leur poste pour disparaître dans la nature, d’autres optent pour la fugue voire le suicide. Pourtant, l’homme les a tous créé pour leur être fidèles au rôle qui leur a été attribué. Et avec quelques millions d’androïdes lâchés dans la nature, il y a de quoi se remettre en question. Vient alors l’idée de créer de nouveaux androïdes dédiés à localiser et pourchasser leurs camarades « déviants ».

detroit-become-human-avis

Un gameplay accessible et intuitif

Le gameplay de la nouvelle production de David Cage ne s’écarte que très peu des précédentes. Les joueurs retrouveront d’ailleurs les mêmes fonctionnalités de base pour se déplacer et pour interagir à l’intérieur du jeu. De la même manière, Detroit Become Human présente une interface très simple, offrant une prise en main facile à tous les joueurs (débutants ou confirmés). Pour faire la différence, toutefois, David Cage a doté ses androïdes de pouvoirs surhumains. Entrer dans la peau de l’androïde Conor permet – par exemple, au joueur d’arrêter le temps pour faire une brève analyse des éléments qui se trouvent dans une pièce, visualiser les différentes étapes à passer et le taux de réussite probable d’une mission. Ce « Mind Palace » est uniquement disponible pour quelques personnages. Mais le joueur peut également personnaliser les pouvoirs de chaque protagoniste à sa guise.

En attendant la sortie officielle du jeu, les fans peuvent en avoir un aperçu à travers les nombreuses vidéos disponibles sur la toile.